Site d'informations générales, d'analyses et de publicité

.

Lydia Ludic tend la dextre à la population de Kpélé-Elé


Au centre M.Qader  (veste ) et les bénéficiares

Au centre M.Qader (veste ) et les bénéficiares

La société de jeux Lydia Ludic-Togo a procédé le jeudi 14 mai 2015, à la signature d’un partenariat avec les associations TOGO et MJND, de même qu’à la remise de chèques dans le cadre du financement du projet Donyo, Kpélé-Elé.

Lydia Ludic vient d’accorder un micro crédit avec un taux d’intérêt zéro aux femmes de kpélé Elé.  Plus de 2 millions de Fcfa sont remis pour l’occasion à trois  associations bénéficiaires à savoir « Eyram », « Mon espoir » et « Elom », en présence des associations « To offer goods opportunities » (TOGO) et au Mouvement des jeunes pour la non violence et le développement (MJND). Cette action se situe dans le cadre du financement du projet Donyo qui a pour objectif principal de permettre aux femmes de la localité de Kpélé-Elé d’accroitre leurs activités génératrices de revenues.
Selon le Directeur général de Lydia Ludic, Alexandre Qader, cette action vient confirmer la volonté de la société de contribuer à  réduire la pauvreté dans la région et contribuer un temps soit peu à son développement.
« Je voulais me lancer dans le microcrédit mais je ne trouvais aucun partenaire sérieux. Heureusement que c’est le cas aujourd’hui. Ces fonds sont destinés à encourager les femmes de la localité vu tous les efforts qu’elles ne cessent de fournir quotidiennement. C’est aussi un moyen pour leur permettre d’évoluer », a-t-il expliqué.
S’exprimant sur la période de solvabilité, M. Qader a indiqué que «  le payement se fera dans un délai de 12 mois et cela permettra de fiancer d’autres projets visant toujours à accroitre les activités génératrices de revenues des femmes de la localité ».
Pour sa part, le président de l’association « TOGO », Yaovi Amaury s’est dit reconnaissant vis-à-vis de la société Lydia Ludic, car selon lui, elle « n’est pas à sa première ». M. Amaury n’a pas manqué de présenter de manière succincte son association. « Nous avons commencé ce projet à Aného et nous voici aujourd’hui à  Kpélé Elé. Mon association a été créée depuis 2011 en France. Car c’est là-bas nous sommes basés. Nous avons pour objectif d’encourager les femmes et  nous les aidons à faire avancer leur commerce ».
Pour finir, le président de l’association « TOGO » a mis un accent particulier sur le taux d’intérêt qui est de zéro et a convié les sociétés de micro finances à en faire autant.
« Ce qui est intéressant avec Lydia Ludic est qu’il n’y a pas de taux d’intérêt. C’est très important pour moi. Je vois mal pourquoi les sociétés de micro finance se disent aider les gens avec un taux des fois qui avoisine les 15 ou même 20%. Cela n’arrange en aucun cas les gens », a-t-il précisé.
Même son de cloche du côté du président du MJND, Stone Amevo qui s’est dit confiant vis-à-vis des  associations bénéficiaires. « Je suis certain qu’elles en feront bon usage. Je sais comment ces femmes se battent et il était important de leur donner un coup de pouce », a-t-il dit.
Les bénéficiaires ont aussi exprimé leur gratitude aux donateurs et ont promis utiliser les fonds à bon escient pour le développement de leur localité.
 

Reviews

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )

Cet article a été lu 676 fois.


Laisser un commentaire

error: Attention ce contenu est protégé